Accompagnant les femmes célibataires depuis près de 15 ans, je vois qu’elles sont toujours plus nombreuses et surtout qu’elles ne vivent pas toutes leur célibat de la même manière. J’ai voulu avoir des réponses précises sur l’évolution de cette réalité d’aujourd’hui, les célibataires sont partout et le célibat est un véritable phénomène de société.  Une évidence ressort il y a eu un « celibat-boom » depuis la fin des années 60 qui n’a pas cessé d’augmenter.  Je ne fais pas exception, j’ai vécu plusieurs période en solo, dont une plus longue, 12 ans de célibat. Je fais partie en plein de cette génération qui a assumé ses contradictions intérieures et refusé la solitude à deux, servant peut-être d’inspiration pour les suivantes… ?

D’abord un petit état des lieux

 

 On estime aujourd’hui à 100 millions le nombre de célibataires dans le monde.
Partout sur la planète, cette tendance va en s’amplifiant et on assiste à une augmentation régulière et massive du nombre de célibataires depuis les années 60. C’est un mouvement historique, sans précédent. Le nombre des solos a continué à augmenter même dans les périodes où le couple et la famille ont été valorisés, comme par exemple dans les années 90.


Comme dans le monde entier, le nombre de célibataires est en constante augmentation en France.
Selon le dernier recensement de l’INSEE, en 2004, il y aurait 35% de célibataires sur le territoire français, soit près de 18 millions de personnes seules de plus de 18 ans, dont 4 millions en Ile de France…  Une estimation répartie équitablement entre les hommes et les femmes. Parmi ces personnes : 2,5 millions sont veufs, 1,8 million sont des familles monoparentales, 11,1 million sont divorcés et les autres correspondant à l’idée communément admise du célibataire c’est-à-dire qui n’a jamais été marié. Cependant, il est très difficile de quantifier réellement le nombre de célibataires. Car le célibat « çà s’en va et çà revient »… Le nombre de célibataires en France donné par l’INSEE ne prend en compte que les personnes non mariées. Donc aujourd’hui les concubins, les Pacsés…, soit tous les couples qui ne sont pas passés devant le maire, rentrent dans le chiffre des célibataires ! L’INSEE établit aussi des statistiques sur les ménages composés d’une seule personne : 7 millions de personnes vivent seules dans leur logement. Mais ça ne donne pas le nombre exact de célibataires car ne sont pas pris en compte les femmes seules avec enfant, les célibataires qui vivent dans leur famille, les SDF, les colocataires, etc.  

Qui sont-ils ?

Célibataire

Si on devait les définir simplement,  mais  ça n’est pas la définition qu’en donne le dictionnaire, je dirais q’un(e) célibataire est une personne qui est seul(e) sentimentalement et c’est là  un point essentiel.

 Le célibat touche toutes les catégories de personnes, à tout âge et de n’importe quelle catégorie socioprofessionnelle. Mais il existe deux critères de célibataires ou de « solos » qui font toute la différence :

Il y a le célibat consenti : ce sont les personnes qui ont décidé de vivre seules, l’assument et en profitent.
Puis il y a le célibat subi : ce sont les séparés, divorcés, veufs, ceux qui ne se sont jamais mariés, … Ils représentent la très grande majorité. De toute manière, voulue ou subie, la vie en solo n’exclut pas le désir de rencontre dont les différents modes, de plus en plus sophistiqués et dans l’air du temps, s’adaptent à toutes les demandes. Voulue ou subie, cette vie seul(e) est pour beaucoup synonyme de solitude souvent mal vécue, où les soirs et les dimanches sont redoutés et génèrent de l’angoisse et/ou de l’anxiété.

Un véritable phénomène de société

Le célibat

  Le célibat est devenu un véritable phénomène de société. On le représente dans de nombreux domaines, on le banalise, les chiffres sont tellement important  que les célibataires sont devenus une cible marketing non négligeable, et le cinéma n’y échappe pas. Entre Friends, Bridget Jones, Ally McBeal, Hitch, les héroïnes de Sex & the city…, toutes les sortes de « solibataires » sont représentées à l’écran. Souvent des personnages attachants et caricaturés à qui il arrive toutes sortes de déboires dus au célibat. Mais le message qui passe c’est « vite, retrouvons enfin un homme pour ne plus faire partie de ce groupe qui n’est acceptable que s’il est un passage »!

Quelques chiffres

Même en matière d’amour il est bon de lire quelques chiffres. Pourquoi ? Pour sortir des idées reçues qui forgent des croyances et des certitudes défendues dans les conversations entre copines mais surtout qui risquent de vous donner une bonne raison de baisser les bras et de vous résigner alors que toutes vous cherchez, et les hommes aussi, à trouver le bon pour vivre un amour épanoui et serein et durable. Nous avons vu le chiffre de 18 millions de célibataires en France, bien sur il est à moduler en fonction de ce qui précède mais quand même ! Par contre là où vous serez probablement surprises : Il y a plus d’hommes que de femmes ! 36,7% de femmes  43,6 % d’hommes en France en 2015 (en tout cas pour l’état-civil). Un chiffre qui va croissant : il a augmenté de trois points pour les deux catégories depuis 2006. (France info 2015)

 Pourquoi le nombre de célibataires a plus que doublé en 40 ans ?

Si elles sont à égalité avec les hommes face au célibat avant 25 ans, ces derniers sont plus nombreux entre 25 et 50 ans, puis la tendance s’inverse. Avant 30 ans, les célibataires sont des étudiants ou de jeunes travailleurs, qui quittent le foyer familial pour s’installer seul. L’allongement de la durée des études a fait reculer l’âge moyen du mariage, ce qui explique une forte proportion de célibataires entre 20 et 30 ans. Avant 40 ans les femmes sont plus en couple que les hommes parce qu’elle se mettent en couple plus tôt. Après 40 ans, c’est l’inverse. Les hommes se remettent plus vite en couple après une rupture, alors que les femmes vivent plus seules. Mais l’allongement de la durée de la vie est la principale cause de la tendance au célibat des plus de 60 ans et  plus de la moitié des personnes seules ont plus de 60 ans, et là en grande majorité des femmes.
L’augmentation du nombre de divorces explique en partie le boom des célibataires. Quand les difficultés dans le couple font vivre trop de souffrance, et que la déception de l’image du couple idéal devient trop forte, aujourd’hui un grand nombre de femmes et certains hommes franchissent le pas.

couple

Alors, pourquoi cette impression qu’il y a plus de femmes seules que d’hommes ? C’est parce qu’elles sont citadines, réussissent professionnellement et n’ont pas peur d’être vues ! « En effet, elles sont plus nombreuses en haut de l’échelle sociale, quand les hommes sont plus nombreux en bas et évoluent plutôt dans les milieux ruraux », analyse le sociologue Jean-Claude Kaufmann. Les chiffres le confirment : dans les professions intellectuelles supérieures, les hommes célibataires sont 11,8 %, les femmes sont 19,2 %. Au niveau des employés, les hommes seuls sont 12,7 % et les femmes sont 9,2 %. » D’une  manière plus simple et je l’observe autour de moi, c’est parce qu’à tous les âges elles assument plus que les hommes leur situation de célibataire, elles sortent beaucoup, même seules, elles se remettent en question et essaient de comprendre et de s’investir dans leur développement personnel pour en sortir, Elles osent, elles prennent soin d’elles et n’hésitent pas à en parler. 3 français sur 10 sont célibataires, comme tout c’est un passage dans votre vie, sauf si c’est votre choix, et même dans ce cas, ça peut être vrai aujourd’hui et changer demain. Le plus important à mon sens n’est pas d’être célibataire mais comment vivre au quotidien cette période hors « norme » … Ces chiffres n’ont qu’un seul intérêt nous faire prendre conscience que les choses ont changé, que s’installer dans son couple sans s’en occuper c’est terminé, ou c’est un rendez-vous avec le célibat. La durée dépendra de ce que vous en ferez … Autant de bonnes raisons d’apprécier ces moments de solitude, avant de trouver l’amour ou que l’amour nous trouve ! Yaoyao illustration

 Magnifique Illustration de yaoyao ma van as      www.yaoyaomavanas.com

Si vous voulez plus de statistiques :

https://www.lesbridgets.com/index.php/etude-statistiques-sur-les-celibataires/etude-complete-sur-les-celibataires.html Sources « l’internaute actualité 2015 – les mœurs des français »

Christine Blain